• ConstruBadge
  • Avantages et soutien
  • Avantages ouvrier
  • Formations
  • Bien-être
  • Publications
  • FAQ
  • Corona

Campagne Poussière de quartz

Bon nombre de matériaux de construction contiennent du quartz. En fraisant, sciant, forant ou meulant des matériaux pierreux, de la poussière de quartz se libère et elle risque d’être inhalée par les ouvriers. Différents problèmes peuvent en résulter : irritation des voies respiratoires, affections pulmonaires, telles que la silicose, risque accru de cancer du fait que les tissus pulmonaires perdent de leur élasticité, etc. Pour traiter ces problèmes, Constructiv a, le 26 octobre 2010, lancé une campagne portant sur la poussière de quartz.

En collaboration avec nos partenaires sociaux et d’autres parties qui jouent un rôle important dans le domaine du bien-être sur le chantier, Constructiv avait pour but de sensibiliser en une année, le secteur de la construction à cette problématique et de diminuer l’exposition d’ouvriers à la poussière de quartz de moitié.

Vous souhaitez recevoir des produits de campagne ? N'hésitez pas à nous envoyez un e-mail !
Vous pouvez également trouver du matériel de campagne via notre bibliothèque numérique Building your Learning.

Préparation de la campagne

Préalablement à la vague préventive de cette campagne, Constructiv a organisé une enquête auprès d’employeurs et d’ouvriers au sein du secteur de la construction afin de vérifier s’ils étaient bien informés de l’exposition à la poussière de quartz et aux risques qu’elle implique. Cette enquête reposait sur un questionnaire. Au terme de la vague préventive, ce questionnaire a été une nouvelle fois traité afin de déterminer si la situation en termes de prise de conscience des dangers liés à la poussière de quartz avait évolué.

Vague préventive de la campagne

Durant la vague préventive de cette campagne, tous les instigateurs se sont axés, durant toute une année, sur la prévention, d’une part en faisant prendre conscience au secteur de la construction de la problématique relative à la poussière de quartz et d’autre part, en proposant des solutions. Ainsi nos conseillers ont mené des actions sur les chantiers et les personnes concernées ont également été sensibilisées et informées par le biais de notre site internet, des médias imprimés, etc.

Vague de maintien de la campagne

La vague de maintien a suivi à l’automne 2011. Afin de vérifier comment l’exposition à la poussière de quartz inhalable avait évolué, les inspecteurs de la Direction générale Contrôle du Bien-être au travail (DG CBE) du Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale (SPF ETCS) ont effectué des mesurages sur les chantiers.

Ces mesurages ont été exécutés pour les professions les plus fréquentes de la construction, notamment les maçons, plombiers, couvreurs, etc. et à cet effet, les points suivants ont essentiellement été contrôlés :

  • L’utilisation d’équipements de travail qui sont dotés d’une aspiration des poussières ou d’une alimentation en eau pour la mise en œuvre de matériaux contenant du quartz
  • L’utilisation de disques de meulage munis d’une aspiration des poussières et destinés à découper des matériaux contenant du quartz
  • L’utilisation d’équipements de travail dotés d’une aspiration des poussières ou d’une alimentation en eau pour le polissage d’éléments en béton. Une autre possibilité consiste à ce que l’opérateur de la machine et les ouvriers qui se trouvent à proximité de cette activité portent un masque anti-poussières FFP3 (masque jetable) ou un masque de demi-visage avec filtre P3
  • L’utilisation d’équipements de travail munis d’une aspiration des poussières pour le ponçage d’éléments fabriqués à base de matériaux contenant du quartz
  • L’utilisation d’un aspirateur équipé d’un filtre HEPA pour nettoyer le lieu de travail ou l’humidification de la poussière sur le lieu de travail