• ConstruBadge
  • Avantages et soutien
  • Avantages ouvrier
  • Formations
  • Bien-être
  • Publications
  • FAQ
  • Corona

Quelles conditions faut-il remplir pour être tuteur ?

Il existe deux notions de tuteur dans le cadre de la formation en alternance. Le tuteur désigné permet à l’entreprise d’obtenir son agrément et d’accueillir un apprenant en alternance tandis que le tuteur agréé ouvre à l’entreprise le droit de demander la prime d’entreprise à la Région wallonne.

Pour que l’entreprise soit agréée en Wallonie comme à Bruxelles, le tuteur doit respecter deux conditions fondamentales :

  • disposer d’au moins 5 ans* d’expérience professionnelle dans le métier que désire apprendre l’apprenant en alternance et d’apporter les preuves justificatives. Les formations en entreprises qualifiantes peuvent entrer en compte dans le calcul des 5 ans (en savoir plus) ;
  • détenir un titre pédagogique (diplôme, certificat, attestation de formation au tutorat, validation des compétences).

* 2 ans d’expérience si le tuteur a obtenu son diplôme de chef d’entreprise dans le métier visé auprès de l’IFAPME ou du SFPME.

À Bruxelles, il est également possible pour les travailleurs d’au moins 25 ans et disposant d’au moins 5 ans d’expérience dans le métier visé de devenir tuteur agréé.
 

La formation tuteur est-elle obligatoire ?

Pas nécessairement. Il existe trois manières de devenir tuteur d’un jeune en alternance. Il suffit de répondre à l’une des trois conditions ci-dessous :

  • disposer d’une expérience professionnelle d’au moins 5 ans dans le métier pour lequel l’apprenant est formé en apportant les preuves nécessaires ;
  • détenir un diplôme ou un certificat pédagogique ou une attestation de formation au tutorat ;
  • détenir un titre de validation des compétences en tant que tuteur.
Tous les détails concernant les conditions administratives pour devenir tuteur.